AU SUJET DU PROJET

Commandé par le G7, ce projet est la toute première évaluation réalisée sur le climat et la fragilité d’une région spécifique.
Il est le résultat de deux années de recherche intensive au Cameroun, au Tchad, au Niger et au Nigeria. Cette évaluation s’appuie sur les données hydrologiques du bassin du lac Tchad recueillies sur une longue durée et sur une toute nouvelle analyse de 20 ans d’observations par satellite. Elle repose également sur plus de 200 entretiens avec des membres de la communauté, certains autrefois ou actuellement membres de groupes d’opposition armés, des experts et des fonctionnaires. L’étude suggère des premières mesures et des principes directeurs pour lutter contre les risques liés au climat et à la fragilité dans la région du lac Tchad et au-delà, et souligne également le besoin universel d’apporter des réponses qui tiennent compte des risques si l‘on veut réaliser les objectifs de développement visés.

Cette étude a été menée par adelphi en coopération avec l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD)/Centre Européen de Recherche et d’Enseignement des Géosciences de l’Environnement (CEREGE) en France, et des analystes locaux du conflit de la région du lac Tchad.

L’ÉQUIPE

Janani Vivekananda
Janani Vivekananda
Janani est conseillère principale chez Adelphi. Elle a dirigé ce projet d’évaluation des risques. Travaillant depuis plus de 14 ans sur le changement climatique et la consolidation de la paix, elle a conçu et dirigé des projets de recherche sur le terrain au sujet de la résilience au niveau communautaire, du changement climatique et des conflits, les reliant aux processus politiques.
Martin Wall
Martin Wall
Martin est boursier Marie Skłodowska-Curie et CAROLINE. Il est basé à l’Université de Cork et à adelphi, Berlin. Se spécialisant dans les domaines du climat et de la sécurité, son travail se concentre sur les réponses apportées par les États face au changement climatique et leur manière de s’y adapter, ainsi que sur les conflits liés aux ressources et les crises humanitaires.

Chitra Nagarajan
Chitra Nagarajan
Chitra est analyste de conflit principale à Borno au Nigeria. Elle a dirigé et coordonné toutes les recherches sur le terrain nécessaires à l’analyse du conflit pour cette évaluation. Depuis plus de 15 ans, elle dirige des recherches et des programmes sur des questions concernant entre autres les droits humains, les sexospécificités, le changement climatique et les conflits.
Florence Sylvestre
Florence Sylvestre
Florence est directrice de recherche à l’IRD et directrice adjointe du Centre de Recherche et d’Enseignement de Géosciences de l’Environnement (CEREGE) à Aix-en-Provence en France. Grâce à ses recherches, elle prête son savoir à la définition de politiques de développement, en particulier dans les pays du Sud. En reconnaissance de son travail, elle a été promue Chevalier de l’ordre national du mérite en 2014.
Oli Brown
Oli Brown
Oli est chercheur associé à la Chatham House. Il travaille sur les problèmes de l’environnement, de la sécurité et du développement depuis 17 ans. De 2014 à 2018, il a coordonné des travaux pour les Nations Unies sur l’environnement, étudiant les causes et les conséquences environnementales des catastrophes et des conflits.
Remadji Hoinathy
Remadji Hoinathy
Remadji est chercheur principal à l’Institut d’études de sécurité de N’Djamena au Tchad. Auparavant, il a dirigé le Centre de Recherche en Anthropologie et Sciences Humaines (CRASH) à N’Djamena. Ancien chargé de recherche au Max Planck Institute for Social Anthropology et doctorant en anthropologie de l’université Martin Luther de Halle-Wittenberg (Allemagne), Remadji a contribué pour cette évaluation à la recherche sur le terrain effectuée au Tchad.
Mamtsai Yagai
Mamtsai Yagai
Mamtsai est spécialiste de la cohésion sociale et du développement communautaire, contribuant au développement des services de base, à la promotion du travail indépendant pour les jeunes et à la prévention de l’extrémisme violent dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun. Il transmet des connaissances en sciences sociales, travaille à la consolidation des compétences des communautés et des leaders religieux et fournit des conseils pratiques aux réfugiés nigérians, aux personnes déplacées à l’intérieur de leur pays, aux communautés d’accueil et aux groupes de femmes dans le contexte de la crise actuelle et du changement climatique. Grâce à ces expériences, il contribue au développement et à la mise en œuvre de la stratégie régionale de stabilisation du bassin du lac Tchad.
Timothy Ali Yohanna
Timothy Ali Yohanna
Timothy est fondateur et directeur général de la Grassroots Researchers Association, une organisation de la société civile qui vise à promouvoir les droits humains, la consolidation de la paix et le développement au Nigeria. Timothy a beaucoup contribué à la consolidation de la paix et à la lutte contre l’extrémisme violent au Nigeria en réalisant avec précision des recherches participatives, des évaluations, des études de besoin, des cartographies de données, des suivis, et il a engagé des interventions pour remédier aux lacunes identifiées en tenant compte des faits sur le terrain.
Binh Pham-Duc
Binh Pham-Duc
Binh est chercheur postdoctorant au CEREGE en France. Il se concentre sur les applications de données de télédétection obtenues par satellite permettant d’étudier les variations de l’environnement et les effets du changement climatique sur le cycle de l’eau à l’échelle régionale.
Adrien Detges
Adrien Detges
Adrien est chef de projet chez adelphi. Son travail se concentre sur le rapprochement du changement climatique à la politique extérieure, sécuritaire et de développement.Il a également enseigné à l’Université libre de Berlin et dirigé des recherches sur la pression environnementale et les conflits armés dans l’Afrique subsaharienne.
Stella Schaller
Stella Schaller
Stella est chef de projet chez adelphi, spécialisée dans le domaine de la diplomatie climatique. Unissant la recherche à la politique, elle coordonne des projets de consultation pour le Ministère fédéral allemand des affaires étrangères et des organisations internationales. Actuellement, elle mène des recherches sur le populisme, le changement climatique et les objectifs de développement durable.
Susanne Wolfmaier
Susanne Wolfmaier
Susanne est chef de projet chez adelphi, spécialisée dans le domaine du changement climatique, de la paix et de la sécurité. Son travail est axé sur les réponses politiques relatives aux risques liés au climat et à la fragilité. Susanne est chargée de coordonner le projet d’évaluation des risques au lac Tchad.

Copyright of the pictures are with the individual persons (except for Janani Vivekananda, Martin Wall, Stella Schaller and Susanne Wolfmaier for for which copyrights are with adelphi).

NEWS

Au sujet d’adelphi

adelphi est un groupe de réflexion et consultant en politique publique basé à Berlin, spécialisé dans les questions de l’environnement, du développement et de la politique extérieure. Avec ses plus de 200 collaborateurs, adelphi assure un travail de recherche interdisciplinaire et d’analyse de politiques stratégiques de qualité, propose des services de conseil et de formation en matière de politique publique, et facilite le dialogue entre gouvernements, partenaires pour le développement et organisations internationales.

Le projet d’évaluation des risques au lac Tchad a pu être réalisé grâce au soutien généreux du Ministère fédéral allemand des affaires étrangères et du Ministère des affaires étrangères du Royaume des Pays-Bas.